- La culture de Fève

Recent-Post

La culture de Fève

 
Plante et importance au Maroc 
 
  Cette espèce ( Vicia fabae ) est rencontrée dans toutes les régions du Maroc. La fève est consommée en vert ou en graines sèches. C'est une culture de saison froide qui est cultivée dans les zones intérieures du pays. La graine est riche en vitamine P et E, en protéines et en énergie. Consommée à l'état cru, elle présente le risque d'anomalie digestive.

Préférences pédo-climatiques 

La fève préfère des sols limoneux argileux bien drainant. Les sols sableux exigent une fréquence élevée d'apport d'eau. Le pH optimal du sol est de 5,5 et 6,5. La culture étant de saison froide, elle présente de faibles exigences en chaleur. Les fortes températures en période de nouaison ou de grossissement des graines sont néfastes et résultent en des gousses vides.

Variétés 

La principale variété utilisée au Maroc est l'aquadulce. C'est une variété locale. On compte 400 à 800 graines par kilogramme de semence. Il faudrait 60 à 80 kg de semence de fève pour ensemencer un hectare.

Irrigation 

Les besoins en eau de la culture ainsi que le pilotage des irrigations ressemblent à ceux de la culture de petit-pois (cf. fiche technique petit-pois). Il est recommandé d'irriguer très tôt le matin.

Fertilisation 

Il faudrait apporter par hectare 80 à 110 kg d'azote, 100 kg de phosphore et 150 kg de potasse. Les techniques de fractionnement des engrais azotés et des moments d'apport sont celles appliquées pour la culture de petit-pois. La fève est un bon précédent cultural à la plupart des cultures maraîchères.

Protection phytosanitaire 

  La lutte phytosanitaire ressemble à celle de la culture de petit-pois (choix des produits de traitements et stades d'apport).

Récolte 

  Deux modes de récolte, soit à l'état immature (gousses vertes) soit à l'état mûr (récolte des graines sèches). En cultures maraîchères, c'est le premier mode qui importe le maraîcher. La partie consommée est la graine tendre, mais la vente se fait par kilogramme de gousses fraîches. En hiver (décembre-janvier) et au printemps (mars-avril), les gousses sont vendues cher (plus de 5dh/kg). Il est donc recommandé de faire un choix judicieux de dates de semis afin de produire en périodes favorables. Par ailleurs, la cueillette est échelonnée dans le temps.


Institut Agronomique et vétérinaire Hassan II
Département d'horticulture
Pr Ahmed Skiredj, H. Elattir et A. ElFadl