- Les maladies cryptogamique : la Moniliose

Recent-Post

Les maladies cryptogamique : la Moniliose

La moniliose est le nom génériques de diverses maladies fongiques des arbres fruitiers provoquée par diverses espèces de champignon du genre Monilinia, dont Monilinia fructigena qui s'attaque principalement aux fruits à pépins et Monilinia laxa aux fruits à noyaux.
La moniliose touche les fruits blessés (par la grêle, les piqûres de guêpes, les coups de bec des oiseaux ou les morsures d'insectes divers). Un climat humide au moment de la floraison favorise l'apparition de la moniliose. Les fruits se recouvrent alors d'une tache marron et de points blancs répartis en cercles concentriques ordonnés.
Les fruits pourrissent sur l'arbre et restent momifiés sans tomber.

Espèces touchées

 Presque toutes les espèces fruitières de la famille des rosacées (pommier, poirier, cerisier, prunier, pêcher, cognassier, abricotier et amandier) sont sensibles à la moniliose, mais il existe des cultivars résistants à ce champignon.

Symptômes de pourriture des fruits


Une tâche brun clair apparait d’abord sur le fruit qui ensuite se ramollit, s’agrandit et finit par contaminer l’ensemble du fruit pour ensuite se flétrir et enfin pourrir.
Les fruits prennent ensuite une teinte grisâtre et un aspect granuleux et restent accroché sur l’arbre durant tout l’hiver si on les retire pas.
Il est alors important de s’en débarrasser et de les détruire.

Traitements Préventifs

Aérer les frondaisons car les formes trop touffues sont plus sensibles.
Eviter de faire des apports de fumure trop riche en azote.
Eviter de blesser les blessures sur les arbres. En cas d'incident, badigeonner de suite un mastic cicatrisant
Faire une application de soufre au moment de la floraison.
Pendant les traitements d'hiver des fruitiers, badigeonner les troncs avec du blanc arboricole.

Lutte et Traitements Curatifs

Ce sont les mesures préventives qui sont réellement efficaces, il n'y a pas réellement de lutte curative.
Retirer les fruits malades sans oublier ceux qui peuvent rester "momifiés" sur l'arbre et supprimer tous les rameaux atteints.
Sur les arbres atteints effectuer des traitements spécifiques au printemps.

Principales formes de moniliose

  • moniliose de l'aubépine (Monilinia johnsonii),
  • moniliose des arbres fruitiers (Monilinia laxa),
  • moniliose des arbres fruitiers à noyau (Monilinia fructicola),
  • moniliose des fleurs du pommier (Monilinia laxa f. sp. mali),
  • moniliose du cacaoyer (Moniliophthora roreri),
  • moniliose du cognassier (Monilinia linhartiana),
  • moniliose du néflier (Monilinia mespili.

référence :  http://fr.wikipedia.org/