- Elevages basse-cour

Recent-Post

Elevages basse-cour



La basse-cour est un élevage, non industriel et de petite taille, de petits animaux domestiques ou sauvages destinés ou non à la consommation. On parle aussi de basse-cour d'élevage, basse-cour de ferme, basse-cour paysanne, basse-cour campagnarde, basse-cour familiale

Objectif

La finalité de la basse-cour d’élevage est double :
  • produire de la viande, des œufs ou d’autres produits (plumes, duvet…) à des fins de consommation personnelle ou de commercialisation locale,
  • entretenir de petits animaux pour l’agrément (esthétique, reproduction, soins, compagnie), tout en les consommant ou pas.

Situation

Elle est située, le plus souvent, au sein d’une ferme familiale (on peut la nommer « basse-cour de ferme » ou « basse-cour paysanne ») mais elle peut être également attenante à une maison d’habitation.
La campagne est le lieu de prédilection des basses-cours d’élevage. On en trouve quelques-unes en ville, mais le manque d’espace et les nuisances occasionnées aux voisins en ont limité les espèces.

Les animaux élevés sont, en général, en nombre réduit (quelques dizaines d'unités) et de plusieurs types (poule et canard, poule et lapin…).

Avantage

  • Pour le « coup d'œil » et l'ambiance : de belles races de volailles, de canards et de lapins présentent des animaux agréables à regarder (canard pompon, poule nègre-soie, lapin nain angora ou paon…)
  • Pour le goût et la nutrition : absence de chimie, viandes produites de qualité, fraîcheur des œufs produits par des volailles libres et à l'alimentation variée
  • Pour l'engrais : production d'engrais/amendement pour les plantes, le jardin nourricier..
  • Pour les satisfactions, joies, plaisir et éducation des enfants : le moment du ramassage des œufs, les visiteurs sont souvent charmés par les progénitures diverses (poussins, canetons et minuscules cailleteaux).
  • le sacrifice des animaux peut être très éducatif dans la mesure ou il rend concret la provenance de la viande que l'on consomme et la nécessité de ne pas la gaspiller par respect envers l'animal qui la fournit.

Contrainte

En contrepartie de la qualité obtenue et des joies procurées par l’élevage familial, une basse-cour d’élevage présente des contraintes :
  • En milieu urbain, une basse-cour donnera beaucoup de travail pour ne pas déranger le voisinage souvent trop proche.
  • il faut de l’espace, une infrastructure d’hébergement adaptée, du petit matériel, des aliments, des produits de nettoyage, des moyens adaptés de lutte contre les maladies éventuelles et les prédateurs ;
  • il faut du temps quasi-quotidien à consacrer aux animaux et ne pas quitter les lieux plus d’une semaine d’affilée ; le temps de construction de l’infrastructure peut s’avérer important si l’on n’a pas de structure déjà existante mais on peut observer ;
  • les nuisances sonores peuvent être importantes selon les animaux (oie et paon sont très bruyants ; le chant du coq à 5 heures du matin peut agacer beaucoup les voisins) ; Les nuisances olfactives arrivent rapidement par manque de nettoyage des litières par temps chaud ;
  • le sacrifice des animaux peut s’avérer pénible voire insupportable pour certains qui n'y sont pas habitués ;
  • un enfant qui a joué avec un lapin risque d’être ensuite incapable de consommer du lapin d’où qu’il provienne.

 source : fr.wikipedia.org