- Un bâtiment d'élevage avicole

Recent-Post

Un bâtiment d'élevage avicole

Déscription d'un bâtiment d'élevage avicole




La règle à tenir lors de la construction des bâtiments d'élevage est de 10 poulets par 1m², les ouvertures latérales représentent 10% de la superficie du bâtiment.
La construction d’un bâtiment bien conçue est le premier élément de réussite d’un élevage avicole. En effet, les résultats de  production (poids, consommation d’aliments, mortalité) sont liés pour une bonne part aux conditions d’ambiance à l’intérieur du bâtiment, Les animaux doivent se trouver dans des conditions optimales à fin d’obtenir de meilleurs résultats.
Donc avant de choisir le plan du bâtiment qui convient le plus de votre situation. N’hésiter pas à faire vérifier votre choix par un spécialiste de la production avicole


Éléments de conception de bâtiments avicoles :

Les normes d’isolation :



Les dimensions d’un bâtiment (largeur, hauteur, surface ouverte) sont déterminées en premier lieu par le type de ventilation, pour l’élevage de poulet de chair, c’est généralement la ventilation naturelle,

Les normes pratiques à prendre en considération pour réussir la ventilation naturelle sont :


  1. Largeur optimale = 8 -10 m, maximale = 12m
  2. Surface des ouvertures d’entré d’air (murs latéraux) = minimum 8% de la surface au sol.
  3. Surface se sortie d’air (toit) = 2 à 3% de la surface au sol.
  4. Distance verticale importante entre les ouvertures d’entré (le plus bas possible) et de sortie d’air (le plus haut possible) : poulailler à forte pente (au moins de 30%).
  5. Volets des couvertures sont indispensables pour régler les débits d’air.
  6. Débordements de la toiture (au moins 50 cm) est nécessaire pour protéger les ouvertures des rayons de soleil et de la pente.

L’isolation thermique d’un bâtiment est d’une importance capitale dans pratiquement toutes les régions et plus particulièrement à l’intérieur du pays. Elle a pour rôle de limiter les échanges thermiques entre l’intérieur du bâtiment vers l’extérieur (en hiver) et vice-versa en (été). De ce fait, elle permet de mieux contrôler la température interne (été) et de faire des économies de chauffage (hiver).
L’isolation doit concerner, si possible, le sol, les murs et le toit. Mais, pour des raisons du coût, on doit au moins isoler le toit qui est la partie du bâtiment ou lieu essentiel des échanges thermiques.

Densité  à l’intérieur de bâtiments selon les modes d’élevage :



Poulet de chair :

  • 10 à 12 poulets par 1 m² si la ventilation est statique et le système d’abreuvoir et de mangeoire est manuel.
  • 15 à 18 poulets si la ventilation à l’intérieur du bâtiment est dynamique (ventilateur, extracteur et Bad-cooling,,)

Poules pondeuses :

  • Elevage au sol : 7 à 8 poulettes par 1 m²
  • Elevage en cage : 30 à 50 par 1 m² selon le nombre d’étages à l’intérieur du poulailler

Poules reproductrices :

  • 5 à 7 poulettes par 1 m²

Dinde :

  • 6 à 7 dindonneaux par 1 m² pour le poids de 9-10 kg à 16 semaine
  • Densité variable selon la souche

plan d'un batiment type tunnel de 500 m²
batiment
b2