- Systèmes de Production D’élevage Caprin au Maroc

Recent-Post

Systèmes de Production D’élevage Caprin au Maroc

 

1. Système caprin pastoral :

Le système pastoral caprin est largement dominant à l’échelle nationale. Il est basé Principalement sur l’utilisation de la végétation spontanée, parcours et forêts qui couvrent une part importante des besoins alimentaires des caprins. Les races élevées dans ce système de production sont rustiques avec une production orientée vers la viande.
Ce système de production est essentiellement rencontré dans le sud-ouest marocain (la plaine du Sous, le Haut Atlas Occidental et l’Anti Atlas Occidental), le Haut Atlas, le Rif, le versant sud du Haut Atlas et de l’Anti Atlas.

2. Système caprin agro-pastoral :

Il est caractérisé par la contribution des ressources de l’exploitation dans l’alimentation des caprins (Résidus des cultures et chaumes) avec une supplémentation.
Ce système est rencontré dans les zones irriguées, qui permettent de pratiquer certaines Cultures fourragères.
Dans le système agro-pastoral, le bouc est en permanence avec les chèvres ce qui donne lieu à des chevrettages presque toute l’année avec un pic en Février – Avril.

3. Système caprin semi-intensif :

Ce système est basé sur l’utilisation des ressources forestières pendant la période de faible production sur l’exploitation. Les caprins exploités dans ce système sont des sujets croisés entre la population locale et les races Alpine et Murciano-Granadina.
Ce système commence à développer dans Nord du Maroc et à proximité de quelques centres urbains.

4. Système caprin intensif :

A l’instar de la race ovine D’man. L’alimentation de la chèvre D’man est apportée sur place et constituée principalement de luzerne verte, de foin de luzerne, de déchets de dattes et de paille. La complémentation automnale et hivernale est constituée de maïs, d’orge, de son et de pulpe de betterave sèche Ce système inclut également les élevages caprins périphériques des agglomérations urbaines et ceux des oasis. Il commence à se développer autour des centres urbains où la demande en fromage commence à se développer. Il est basé sur l’exploitation des races améliorées en particulière la race Alpine.


Source : agroforever.com