- Déterminer une carence ou un excès de manière pratique

Recent-Post

Déterminer une carence ou un excès de manière pratique



Déterminer une carence/excès en un ou plusieurs éléments n’est pas une chose aisée. En effet, certaines maladies cryptogamiques, bactériennes et virales provoquent des symptômes analogues à des carences.

N’oublions pas que tous les symptômes possibles ne s’expriment pas tous selon le genre, l’espèce, la gravité de la carence ou de l’excès, l’environnement (humidité relative, ensoleillement, etc.)

De plus, lorsque l’on détermine une carence en un élément, il ne faut pas directement le traduire par un manque en l’élément concerné ; cet élément peut être présent en quantité suffisante dans le substrat (voire parfois également dans la plante) mais cet élément est bloqué par un pH trop élevé ou trop peu élevé ou encore par un excès en un autre élément empêchant son assimilation ; c’est ce que l’on appelle effet antagoniste d’un élément sur un autre. La carence est dite induite.

Il sera donc prudent de vérifier :

- D’une part la qualité physique et chimique du sol ou du substrat de départ, qui permettra de connaître les risques de carence éventuels.

- Deuxièmement l’état physico-chimique du sol ou du substrat lors du diagnostic

- Finalement les engrais utilisés (acidifiants (NH4)2SO4, neutre KCl ou alcalinisant CaHPO4).

Ce dernier point est peu important si on utilise des engrais composés du commerce qui sont généralement équilibrés.

Le tableau ci-dessous permet de déterminer les causes de carences ou d’excès en éléments selon les caractéristiques observées sur les feuilles dans un premier temps. Les liens en bleu sont les causes directes de l’observation ; les liens en vert, entre parenthèse, sont les causes de carences induites de l’élément précédent..

Ex : je détermine une carence en Fe, celle ci est due soit à une carence par manque de Fe. Mais elle peut être due à un excès de Ca ou de Cu par action antagoniste bloquant l’assimilation du fer.