Biotechnologie : le Kenya produit son premier maïs génétiquement modifié

 
Au Kenya, le maïs Bt - Bacillus thuringiensis est la première variété de maïs génétiquement modifié issue des laboratoires du pays. Fruit d’un effort de la Kenya Agricultural Livestock and Research Organisation (KALRO), en association avec la Fondation africaine pour les technologies agricoles (AATF), l’invention dispose d’un gène qui lui permet de résister aux insectes nuisibles par le biais d’une protéine toxique pour ces espèces.
Selon un communiqué de l’AATF repris par Scidev Net, ce maïs contribuera à « aider les agriculteurs à augmenter leur rendement, en réduisant les dommages causés par les insectes nuisibles, contribuant ainsi à l'amélioration de leurs moyens de subsistance ». En outre, poursuit la fondation, « avec le maïs Bt, les agriculteurs pourront aussi améliorer leurs rendements, tout en réduisant le recours aux insecticides, ce qui contribuerait à la protection de l'environnement »
Alors que le KALRO attend le feu vert de l’autorité kényane de biosécurité (NBA), Scidev Net rappelle que le maïs qui est le principal aliment de base du pays est en proie aux attaques de la foreuse des tiges, un lépidoptère qui provoque annuellement la perte de 400 000 tonnes de la céréale, soit 13% de la récolte totale, contraignant le pays à injecter 7,2 milliards de shillings en importations pour compenser ce déficit.

source : agenceecofin.com