Le Maroc devient un producteur majeur de l’huile d'olive




Le Centre Marocain de Promotion des Exportations (CMPE) qui est sous la tutelle du Ministère du Commerce Extérieur, a annoncé le 24 juin que le Maroc est devenu un des plus grands producteurs de l’huile d'olive en Afrique et dans le monde en doublant sa production nette en six ans pour atteindre 1.5 millions tonnes métriques.

Le Maroc, qui est déjà le deuxième plus grand exportateur mondial des olives de table, a bénéficié de la mise en œuvre du plan national de développement agricole "Plan Maroc Vert", qui a été lancé en 2008 et a visé à transformer le secteur agricole en moteur principal de croissance, de compétitivité et de développement économique. Le plan Maroc Vert a fixé un objectif de 1,2 millions d'hectares plantés d’olives et 2,5 millions de tonnes d’huile produites dans l’horizon de 2020.
Actuellement, la superficie totale cultivée en olives de table a augmenté de 20% soit 933 475 hectares et représente plus de 55% de la superficie arboricole totale du Maroc et 15% du total des exportations agro-alimentaires du pays. Le secteur de l'huile d'olive a également réduit considérablement le taux de chômage chez les femmes tout en créant plus que 300 000 emplois permanents. 
Au Maroc, 45% de la population active est employée dans le secteur de l’agriculture, qui représente 15 à 20% du PIB du pays. Considérée comme une priorité stratégique par le plan Maroc Vert, la production durable et l'exportation de produits locaux est au cœur de la stratégie de croissance globale du Maroc. Avec cet objectif, le Maroc a investi 10 milliards de dirhams dans la modernisation et le soutien technique des fermes, en particulier dans les zones rurales isolées géographiquement.

À propos du Centre Marocain de Promotion des Exportations
CMPE est un établissement public, créé par Dahir N° 1-76-385 du 25 Hija 1396 (17 décembre 1976). Doté de la personnalité morale et de l´autonomie financière, le CMPE est sous la tutelle du Ministère du Commerce Extérieur. Il est chargé de la promotion des exportations des produits industriels, agro-alimentaires, des services et tous produits qui ne relèvent pas, en vertu d´une disposition législative ou réglementaire, de la compétence d´autres administrations ou organismes.
Source : globenewswire.com