Les maladies cryptogamique : Verticilliose

La verticilliose, ou flétrissement verticillien, flétrissure verticillienne, est une maladie fongique qui affecte plus de 300 espèces de plantes herbacées, annuelles ou vivaces, ou ligneuses. Cette maladie est causée par Verticillium (famille des Plectosphaerellaceae). Les principales espèces, par leur importance économique car elles touchent des cultures importantes des régions tempérées (comme  la luzerne ou le cotonnier), et les plus étudiées, sont Verticillium albo-atrum et Verticillium dahliae.
diverses espèces de champignons ascomycètes, d'origine tellurique, du genre

Zoom sur la verticilliose


La verticilliose ou flétrissure verticilienne est une maladie cryptogamique qui apparaît surtout au printemps. Les champignons en cause, Verticillium dahliae et Verticillium albo-atrum, pénètrent dans les végétaux à partir de leurs racines, puis bloquent peu à peu la circulation de la sève dans la plante, qui dépérit et finit par mourir.
Note : les spores de ces champignons peuvent rester plusieurs années sous terre et causer des infestations successives.
De nombreux végétaux sont sensibles à la verticilliose :
  • Au potager : les solanacées (tomates, poivrons, piments, aubergines), les pommes de terre, et aussi les concombres, melons, artichauts, la rhubarbe, les fraises, les framboisiers.
  • Au verger : les oliviers, et aussi les pommiers, cognassiers, abricotiers, pêchers, amandiers.
  • Au jardin d’agrément : les dahlias, chrysanthèmes, asters, clématites, phlox et mufliers, ainsi que les arbustes et arbres, en particulier les daphnés, berbéris, prunus, catalpas, tilleuls, érables, frênes, hêtres, savonniers, arbres de Judée, robiniers faux-acacia, cotinus, arbres aux perruques, sumacs de Virginie.

Diagnostiquez la verticilliose 

Pour diagnostiquer la verticilliose, qui peut être confondue avec la fusariose, il est nécessaire de bien observer le feuillage des végétaux :
  • D’abord les feuilles ramollissent et deviennent partiellement jaunes : sur leur bordure, on peut noter une zone jaune évoquant vaguement un V.
  • Puis les feuilles flétrissent, se dessèchent et s’enroulent sur elles-mêmes.
  • En quelques mois, les plantes du potager, les vivaces et les petits arbustes succombent à la maladie.
  • Sur un arbre, les symptômes peuvent toucher une seule branche, qui finit par se dessécher, ou parfois l’arbre entier, qui peut alors mourir en quelques années.
  • Pour confirmer le diagnostic de verticilliose sur un arbre, coupez une branche atteinte et recherchez des stries foncées juste au-dessous de l’écorce.

Luttez contre la verticilliose

 Aucun traitement curatif n’existe pour contrer la verticilliose. Cela dit, il faut faire de la prévention afin de lutter contre la maladie. Il existe des mesures prophylactiques à suivre. Par exemple, en ayant bien compris que cette pathologie est dans le fond relative à un problème de vigueur, il faut adopter des techniques culturales permettant de limiter la vigueur des arbres comme les tailles et les fertilisations légères, et la réduction des irrigations. Et comme les champignons responsables peuvent demeurer longtemps dans le sol, il faut éviter de trop travailler le sol au risque de les disséminer. Lorsque le verger est infecté, il est nécessaire de vite couper toutes les branches atteintes à la première observation des symptômes. Cela permettra de stopper la propagation du champignon.

 

  reference : http://jardinage.comprendrechoisir.com
                    fr.wikipedia.org/