- La technologie Oxyion augmente de 50 pour cent la durée de vie de la fraise et d’autres fruits rouges

La technologie Oxyion augmente de 50 pour cent la durée de vie de la fraise et d’autres fruits rouges



La technologie d’Oxyion, basée sur l'activation de l'oxygène de l'air, peut prolonger d’au moins 50 pour cent la durée de vie commerciale des fraises ainsi que d’autres fruits rouges, et réduire la contamination par les  bactéries comme la salmonelle, Listerya monocytogenes et E. coli. 
Ces résultats ont été présentés lors de la conférence sur l'amélioration de la sécurité et la qualité microbiologique des aliments frais organisée par le centre technologique d’Ainia (centre technologique espagnol à but non lucratif formé par des sociétés du secteur agro-alimentaire, dont l’objectif est la promotion de l’innovation et du développement technologique).
Ce système maintient la durée de conservation des produits frais et garantit en même temps la sécurité alimentaire et la qualité sans l’utilisation de produits chimiques qui constituent un risque pour l’environnement et qui sont de plus en plus un sujet de préoccupation de l’opinion publique.
La technologie Oxyion bloque l'action des microorganismes qui affectent généralement les fruits et légumes frais, en activant l'oxygène dans l'air, ce qui augmente la durée de vie des produits sans altérer leurs propriétés organoleptiques. 
Ce système s’est présenté en Europe après que ses résultats dans le secteur horticole se sont avérés pertinents aux États-Unis et en Amérique du Sud. 
Dans les pays développés, les secteurs de l’agroalimentaire et de la distribution sont confrontés à des pertes allant jusqu'à 30%, vu que les fruits et légumes sont des produits périssables qui sont exposés à la contamination et à la multiplication des agents pathogènes qui causent des dommages à la santé des consommateurs. 
La propreté de l'environnement dans lequel sont stockées et manipulées ces produits frais à travers un processus de nettoyage qui active l'oxygène dans l'air, peut réduire de 99% les dommages causés par la bactérie Listerya monocytogenes dans les poivrons en moins d'une heure et diminuer de 90% la contamination par l’E-coli et la Salmonella dans les épinards en une heure.
Cette technologie permet d'inactiver les micro-organismes, réduit la déshydratation des produits et augmente leur durée de vie, en particulier dans la phase de commercialisation.

Source : fyh.es