Le Maroc double ses ventes de tomates à l'Union Européenne



Selon les données du service statistique Euroestacom (ICEX-Eurostat), le Maroc a presque doublé ses ventes de tomates vers l'Union Européenne (UE) au cours des dix dernières années, passant de 355,42 millions de kilos au cours de la campagne 2005-2006 à 608,73 millions de kilos au cours de la campagne qui vient de s’écouler.
En outre, et bien que l'Espagne ait traditionnellement été le principal fournisseur de tomates vers l'UE, elle a perdu sa position au cours des deux dernières années en faveur des Pays-Bas. Ces deux pays ont vendu près de 60 pour cent (57,84) du volume total de tomates achetées par l'Union Européenne.
La quantité totale de tomates achetée par l'UE au cours de la dernière campagne (du mois d’août 2014 à mai 2015), a été de 4249,53 millions de kilos, dont les Pays-Bas ont fourni 1242,33 millions de kilos, l'Espagne et le Maroc 1215,8 et 608,73 millions de kilos respectivement.
Le quatrième fournisseur est la France avec 299,85 millions de kilos, suivi par la Belgique avec 206,99 millions de kilos.
Provinces espagnoles
Almería demeure la principale région exportatrice de tomate du  territoire espagnole. Durant la campagne dernière, cette région a vendu à l’Union Européenne un total de 506,25 millions de kilos, soit 41,64 pour cent des tomates espagnoles. Murcia, quant à elle, a exporté 115,68 millions de kilos (9,51%), la Grenade a exporté 68,45 millions de kilos (5,63%), Las Palmas 52,86 millions de kilos (4,34%) et Valence un total de 45,88 millions de kilos soit 3,77 pour cent du volume total exporté par l’Espagne.