- Faire une greffe en coulée

Faire une greffe en coulée



La greffe en coulée est moins connue que les greffes en écusson, en couronne et en fente. Elle est cependant facile à pratiquer et réussit bien. Elle est aussi connue sous le nom de greffe sous écorce, ou plus précisément greffe de côté sous écorce.
Cette technique peut être utilisée pour un greffage classique sur un porte-greffe jeune, mais aussi pour regarnir un tronc dénudé ou ajouter un départ de branche à un arbre mal équilibré.
Cette fiche pratique vous explique pas à pas comment faire une greffe en coulée.

Quand pratiquer une greffe en coulée ?

  • Vous pratiquerez la greffe en coulée généralement au printemps, à « œil poussant », de mi-avril à fin mai, lorsque le porte-greffe est gorgé de sève et qu’il ne fait pas encore trop chaud.
  • Toutefois, vous pourrez aussi la pratiquer en fin d’été, à « œil dormant », sur certaines espèces comme le prunus ou le cerisier : dans ce cas le greffon se soudera mais restera en état de latence jusqu’au printemps suivant.
Conseil : si vous faites une greffe en fin d’été, pratiquez-la si possible sur la partie exposée au nord du porte-greffe, pour protéger la greffe des ardeurs du soleil.

1-Préparez les greffons

Préparez les greffons

Prélevez et conservez des greffons pour une greffe de printemps

Pour effectuer une greffe de printemps, vous devez disposer de greffons prélevés au préalable en hiver, que vous conserverez jusqu’au moment de la greffe.

Prélevez des greffons pour une greffe de fin d’été

Pour effectuer une greffe de fin d’été, vous devez disposer de greffons aoûtés : prélevez-les juste avant de pratiquer la greffe, avec un sécateur bien aiguisé et désinfecté à l’alcool à 90 °.

Dans les deux cas, taillez les greffons en biseau

  • Avec votre greffoir, taillez les greffons à la base, en biseau d’environ 3 à 4 cm de longueur, juste sous un œil.
  • Puis raccourcissez-les au sécateur, de façon à ne conserver que 2 ou 4 yeux.

2-Préparez le porte-greffe

Préparez le porte-greffe
Contrairement aux techniques de greffe en couronne et en fente, la greffe en coulée est une greffe sur le côté, ne nécessitant pas que le porte-greffe soit décapité, du moins pas avant d’avoir la certitude que la greffe a bien pris.
La préparation du porte-greffe est très simple :
  • Avec un greffoir à lame bien affûtée et désinfectée, pratiquez sur le porte-greffe une incision profonde en T d’environ 6 cm de hauteur.
  • Découpez une encoche dans le haut du T, à l’endroit où sera inséré le greffon.
  • Avec un tournevis, écartez délicatement les côtés du T (ce qui ne peut se réaliser que sur un arbre gorgé de sève).

3-Insérez le greffon

Insérez le greffon
  • Insérez tout simplement le greffon dans l’encoche.
  • « Coulez-le » jusqu’au fond du T.
Note : aucun ajustement n’est nécessaire, ce qui est le grand avantage de ce type de greffe.

4-Ligaturez et mastiquez le point de greffe

  • Ligaturez solidement le greffon avec du raphia.
  • Badigeonnez les plaies de coupe avec du mastic à cicatriser.
  • Si vous pratiquez une greffe de fin d’été, enrubannez le greffon avec un ruban de protection anti-déshydratation (type Parafilm ou Buddy-tape) : dans ce cas, recouvrez les plaies de coupe avec ce ruban et n’utilisez pas de mastic.
Note : un an après la greffe, pensez à couper la ligature.

référence : comprendrechoisir.com