Faire une greffe en couronne



Faire une greffe en couronne est relativement simple, mais demande une manipulation minutieuse. À noter que la multiplicité des greffons implantés augmente les chances de réussite.
La greffe en couronne se pratique au printemps, idéalement en mai, lorsque la sève a envahi le porte-greffe (ce qui se vérifie par le décollement facile de l’écorce) et qu’il ne fait pas encore trop chaud, car les greffons demeurent fragiles quelque temps après leur greffe.
Cette technique permet, entre autres :
  • de multiplier un arbre ne pouvant pas se bouturer ou se marcotter ;
  • de renouveler, à partir d’un drageon ou d’un éclat de souche, un cultivar intéressant qui avait lui-même été greffé ;
  • d’installer des greffons de cultivars productifs sur des arbres fruitiers ne donnant pas ou peu de récolte ;
  • d’implanter des greffons pollinisateurs.


1-Préparez les greffons

Préparez les greffons
© Finemedia
Le prélèvement des greffons se fait en fin d’hiver, lorsque les arbres à multiplier sont au repos.
  • Prélevez au sécateur des tiges d’un diamètre semblable à celui d’un crayon, sur des rameaux de bois âgés de 2 ou 3 ans.
  • Taillez-les avec votre greffoir, à la base, en biseau de 3 à 4 cm de longueur, d’un seul côté, juste sous un œil.
  • Raccourcissez-les au sécateur de façon à ne conserver que 2 ou 4 yeux.
  • Les greffons sont prêts. Conservez-les au frais dans un linge humide à l’abri du soleil et du vent.

2-Préparez le porte-greffe

Préparez le porte-greffe
© Finemedia
  • Le porte-greffe, qu’il soit en pleine terre ou en pot, doit être coupé à la scie, bien à plat. Éliminez ainsi toute la partie de l’arbre au-dessus du point désiré de greffe.
  • Nettoyez soigneusement la coupe avec votre greffoir à la lame bien affûtée.
  • Fendez l’écorce sur 3 à 4 cm environ de hauteur.
  • Décollez délicatement l’écorce de cette languette avec la spatule du greffoir.
  • Renouvelez l’opération tout autour du tronc, en formant ainsi autant de languettes que de points de greffe désirés.

3-Placez le greffon

Placez le greffon
© Finemedia
  • Placez les greffons sous les languettes d’écorce précédemment décollées du porte-greffe.
  • Placez-les bien bois contre bois.
  • Ajustez-les si nécessaire avec votre greffoir.

4-Ligaturez et mastiquez le point de greffe


Ligaturez et mastiquez le point de greffe
© Finemedia

  • Ligaturez largement et solidement l’ensemble sur le tronc avec du raphia ou une ficelle en polyamide.
  • Protégez la surface de la coupe de l’humidité et du soleil avec du mastic à greffer.
  • Par-dessus la ligature, mettez en place une protection provisoire pour 3 semaines environ. Constituée de papier journal recouvert de plastique, elle est destinée à protéger l’ensemble de la greffe, au début très fragile, des ardeurs du soleil.
  • Au bout de 3 semaines, enlevez cette protection et coupez les liens en raphia.
Note : à l’automne, les pousses pourront mesurer 10 à 20 cm.


référence : comprendrechoisir.com