- Côte d’Ivoire : une usine de transformation d’anacarde de 1,3 milliards de francs Cfa à Dabakala

Côte d’Ivoire : une usine de transformation d’anacarde de 1,3 milliards de francs Cfa à Dabakala


(Agence Ecofin) - En Côte d’Ivoire, la localité de Dabakala accueillera une usine de transformation d’anacarde. Ce projet porté par un investisseur du nom d’Abrahim Sankara connaîtra à terme un financement de 1,3 milliards de francs Cfa indique l’AIP.
Le promoteur du projet explique que «l’usine sera bâtie sur une superficie de cinq hectares sur l'axe Dabakala- Katiola, et va générer plus de deux cents emplois directs». Il participe à la vision de l’Etat ivoirien de parvenir à transformer entièrement sa production de noix de cajou d’ici cinq ans. Pour le moment le pays exporte 90% de sa récolte sous forme de noix brute, occupant ainsi le rang de premier exportateur d’anacarde du monde.
Si cette situation cause un manque à gagner au niveau de la filière, sa résolution ne constitue qu’un défi de plus que le pays devrait pouvoir surmonter s’il se maintient dans la dynamique qui lui a permis de faire passer sa production de 63 000 tonnes d’anacarde en 2000 à 550 000 en 2014.
La Côte d’Ivoire, qui revendique désormais le leadership mondial de l’anacarde voit cette filière occuper 250 000 producteurs et nourrir 2,5 millions de personnes.